jour après jour

13 novembre

Ces jours de grâce tirent à leur fin et avec eux nos travaux capitulaires. Nous avons commencé la journée en présence du Seigneur dans la salle capitulaire. Les sœurs des Maisons de la Curie nous ont animées avec un beau chant à l’Esprit, la Ruah, “le souffle de Dieu en nous”… pour nous inviter à reconnaître en tout le trajet parcouru ensemble, son action constante dans l’Assemblée. Par la suite, avec des images et de la musique, nous avons contemplé comment nous avons tissé, à partir des différentes clameurs, les réponses que nous voulons donner à la Congrégation.

Nous avons passé la matinée à travailler en communauté, pour finaliser les conclusions à débattre l’après-midi en assemblée capitulaire. A la fin de l’après-midi, comme toujours, nous avons eu l’Eucharistie comme point d’orgue de la journée puis le dîner fraternel.

Cette nuit, on voit toutes les commissions en train de travailler. Nous sommes dans un vrai “laboratoire”… Nous réfléchissons à la manière de vous partager à chacune, dans vos communautés, cette merveilleuse expérience de communion dans la diversité. Nous comptons sur vos prières. Demain, dernier jour de cette Communauté capitulaire, pour commencer à vivre tout ce qui a été engendré, dans nos communautés… 

Nous vous portons dans notre cœur… Avec beaucoup d’affection

Vos Sœurs de la Province Andine

12 novembre 2018

39ACE1E7-48D4-45E1-AD4B-5B1C6CFB2BF7

 jour a sa nouveauté et même si nous avons parcouru un long chemin, l’Esprit continue à nous surprendre par sa créativité.

Aujourd’hui nous sommes revenues à nos premières communautés de travail: Ain Karen, Nazareth, Galilée, Tabor, Abraham, Disciples… pour relire et chercher ensemble les orientations qui vont nous guider au cours des 6 prochaines années. B4AE91A8-64EA-407A-8BE4-45F70DF66211

La richesse du partage a été marqué, comme depuis le début, par l’interculturalité, le désir de sortir des chemins connus et de nous ouvrir, avec confiance, à ce qui est différent.

A la fin de la journée, en Assemblée Capitulaire, après l’écoute des rapports des communautés, nous avons pu percevoir des coïncidences dans notre travail. Aujourd’hui la liturgie célébrait S. Josaphat, patron de l’union des Églises et à Paris se tient le Forum de la Paix. L’Esprit nous a fait percevoir, une fois de plus, que l’écoute, la rencontre et la réconciliation sont des signes que nous, femmes consacrées, nous sommes appelées à offrir à la société, une réalité qui oriente la vie et la mission.

Maisons de la Curie

Note:

Après le dîner, certaines sœurs ont eu envie de connaître le fonctionnement de l’espace réservé de la Congrégation…

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

11 novembre 2018

CD664D2F-7A3C-4DF4-992C-6CC88BE9A55DCe Dimanche nous avons commencé la dernière étape de notre CHEMINEMENT Capitulaire.

Le matin nous avons partagé l’Eucharistie avec les sœurs de la communauté de Vía Cassia et les fidèles qui participent habituellement à cette Messe dominicale.

Nous avons commencé la prière du matin motivée par les sœurs de la Région Cuba qui nous ont invitées à contempler un documentaire réalisé par une jeune, ancienne du foyer de l’une des maisons de la Région, sous le titre “Si je ne regarde pas ton visage, je regarde tes pieds”. Elle y exprime le drame que vivent tant de jeunes et d’adolescentes en danger et exploitées. A la fin de la prière, elles nous ont invitées à faire des intentions de prière pour différentes réalités que vivent les jeunes et les adolescentes dans nos différents contextes…

C34EF574-FFF6-45A0-B2B5-0B633E3C5D31

Par la suite, on nous a présenté le travail du jour et la modératrice nous a encouragées à faire un travail intense, en se rappelant de tout le vécu de ces jours-ci, mémoire du cœur, mémoire des sens… des “clameurs” entendues… en commençant la prière de l’après-midi par écouter Dieu et les voix de nos sœurs… 

Nous avons terminé cette journée de réflexion, de prière et d’approfondissement par les vêpres et le partage du dîner avec les sœurs de cette communauté en célébrant l’anniversaire de notre sœur Ma. José Vera

Merci à toutes de nous accompagner par vos prières

Vos sœurs de la Province Hispano Sudaméricaine

10 novembre

Comme tous les jours, nous nous sommes réunies pour commencer notre journée de travail dans la salle capitulaire. Nos sœurs de la Province du Brésil nous ont invitées à faire silence en nous et à nous rappeler du vécu de la veille. Les thèmes qui se sont succédé dans notre réflexion ont été nombreux. Elles nous ont rappelé les paroles de Jésus qui appelle “heureux” les pauvres et les cœurs purs, nous conduisant à considérer le besoin de vivre le dépouillement avec joie. Chacune a écris sur un papier, comme une sorte de “chèque en blanc” ce à quoi elle est s’engage à renoncer. 

Nous avons ensuite poursuivi notre session avec les thèmes du jour et comme nous avions bien travaillé, nous avons “mérité” une après-midi libre où chacune a pu s’organiser pour se reposer.  Certaines en ont profité pour sortir faire des achats, d’autres sont allées marcher, d’autres prier au Gesú et à la Basilique de S. Pierre et les trajets en autobus ont donné lieu à de sympathiques anecdotes.

En fin d’après-midi nous nous sommes toutes retrouvées pour célébrer l’Eucharistie. Après le dîner, une récréation fraternelle avec des châtaignes grillées.

Nous vous portons dans nos prières. Nous approchons de la fin de cet événement de grâce pour la Congrégation. Avec affection, vos sœurs de la Région Cuba.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

9 novembre 2018

 Nous avons commencé la journée par une prière préparée par nos sœurs de la Province d’Espagne.… “Dansons avec l’obéissance”. Pour symboliser notre union nous avons créé un réseau de fil entre nous.

 

Pendant la journée nous avons travaillé sur plusieurs postulats qui sont arrivés au chapitre en consacrant à chacun le temps nécessaire pour écouter et réfléchir car tous sont importants.

 

L’après-midi sans interrompre notre travail, nous avons accompagné nos sœurs Berenice et Laura Camacho, pour le décès de leur maman. Avec elles nous offrons notre prière et notre affection.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

 

Prov. Brésil

8 novembre 2018

CD9C91DD-C69D-4FE3-BCEC-832894E9A511

La journée s’est ouverte par la prière des Laudes où après la lecture brève, nous avons été invitées à partager les dons que nous mettons au service de la recherche commune: interculturalité, communion, patience, écoute, fraternité, unité dans la diversité, disponibilité, joie, entre autres.

Ensuite, dans la salle capitulaire, nos sœurs d’Afrique nous ont rappelé les images des jeunes et des sœurs avec toutes leurs inquiétudes, humaines et spirituelles; en accueillant la préoccupation de toutes et spécialement de Mère Daria, nous avons eu une pensée pour nos sœurs qui ont une autorisation d’absence ou d’exclaustration…  allumant une petite bougie en prononçant le nom de chacune d’elles.

Ce fut une journée intense de réflexion et d’un long partage dans l’assemblée.

Au cours de l’Eucharistie de l’après-midi, en faisant allusion au document final du Synode des Évêques sur les jeunes, le Père nous a lancé le défi “de proposer l’expérience de prière” à tous les jeunes qui fréquentent n’importe quelle institution ecclésiale; en définitive il s’agit de les conduire au Christ.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

Prov. Espagne

7 Novembre 2018

B635232F-FDB3-4B1E-9D83-B15DFB87B7AENous avons commencé notre journée de travail par une prière animée par nos Sœurs de la Province Européenne. Avec le désir de poursuivre notre recherche et le chemin parcouru, elles ont repris certaines phrases d’hier et quelques échos des jeunes exprimés dans une vidéo qu’elles avaient réalisé pour leur chapitre provincial. Avec le cœur plein de gratitude pour la belle et riche expérience vécue pendant le jeu de la veille, illuminées par la Parole de Dieu, elles nous ont invitées à être SEL et LUMIÈRE pour nos jeunes d’aujourd’hui, dans une mission partagée avec nos laïcs.

Le reste de la journée a été consacré à continuer la réflexion et le débat sur différents thèmes et postulats envoyés au Chapitre sur la Formation, la Communication et la Propagande de la Congrégation. Nous souhaitons chercher les moyens d’avancer sur ces sujets… avec le désir de consolider et d’augmenter la communication entre nous pour renforcer la communion avec tout le corps congrégationnel et actualiser notre propagande pour qu’elle touche les jeunes d’aujourd’hui.

Nous comptons toujours sur vos prières.

Vos Sœurs de la Vice-province d’Afrique

6 novembre

       4EDEF8C8-2741-43E6-B5D4-165D6DA375D7     Nous avons commencé notre journée illuminées par la prière préparée par nos sœurs de l’Inde. Avec en toile de fond l’élaboration de la soie pour tisser les “sari – saree – shari” elles nous ont invitées à voir à quel moment de ce processus nous nous situions… en nous unissant à toutes les personnes qui ont tissé non seulement nos vêtements mais nos vies…

            La journée s’est déroulée dans l’écoute et le débat de nos travaux sur la restructuration et la formation avec le désir que ce soient des chemins qui nous aident dans notre vie et pour mieux rejoindre nos jeunes, en reprenant toutes les suggestions et inquiétudes qui sont parvenues au Chapitre.

            Après cette journée intense nous avons eu une récréation préparée autour d’une série d’épreuves à surmonter pour sauver le Charisme… qui heureusement A ÉTÉ SAUVE !!!

            Nous vous portons tous et toutes dans nos pensées et notre prière et nous comptons sur les vôtres.

            Province Européenne

5 novembre 2018.

Nous avons commencé la session à 9.30 avec la prière animée parles sœurs de  la Province Amérique Septentrionale. Elles nous ont éclairé avec une vidéo “La Vie Clame” où on voit Marie partir à la rencontre d’Elizabeth.  A la fin de la prière elles nous ont fait cadeau d’un cadre de la Vierge de Guadeloupe.

Immédiatement après nous avons repris le travail. Ce fut une journée intense où nous avons essayé de concrétiser la vision d’avenir que nous rêvons pour la Congrégation. Nous avons aussi réfléchi, débattu et approuvé les numéros du Directoire qui n’étaient pas encore approuvés.

 Nous avons fini la journée par l’Eucharistie en rendant grâce à Dieu pour le travail réalisé.

Province Indienne

4 novembre 2018

9206FCF3-5A9C-4B1F-BC39-C19C52FD7344Aujourd’hui le commandement de l’amour dont parlait l’Évangile de ce Dimanche a résonné dans notre cœur. Une fois de plus nous nous sommes rappelées que l’amour est le fondement de notre vie et de notre action apostolique. Après une matinée d’étude personnelle de plusieurs sujets, avec cette même charité et au cœur de l’itinéraire de discernement capitulaire, nous avons eu une rencontre fraternelle avec des sœurs de 4 Congrégations. Nous avons partagé avec elles les expériences d’adaptation à cette réalité changeante de notre monde d’aujourd’hui. Nous avons parlé de la vitalité de chaque charisme, de différentes manières de vivre la communauté et le gouvernement. Également sur des restructurations qui ont été nécessaires même si elles sont douloureuses. Les sœurs présentes étaient:

Vilma Tallone , Économe générale et Geralda Batista, de la Curie Générale des Salésiennes.

Ma. Cristina Avalos, Conseillère Générale des Missionnaires de l’Esprit Saint.

Ma. José Gay, Supérieure Générale des Carmélites Missionnaires Thérésiennes.

Rosario Fernández Villarán, Supérieure Générale des Esclaves du Sacré Cœur.

Nous remercions ces sœurs pour l’expérience d’intercongrégationalité. Nous avons terminé la journée en louant ensemble le Seigneur et en demandant sa grâce pour les travaux et les différents sujets que nous aborderons demain.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.


Prov. Amérique Septentrionale

3 Novembre 2018

img_0979L’expérience vécue aujourd’hui nous rappelle la fameuse phrase de Saint Ignace: “Ce n’est pas l’abondance de la science qui rassasie l’âme et la satisfait : c’est le sentiment et le goût intérieur des vérités qu’elle médite”. C’est une invitation à s’arrêter, à goûter et sentir, un temps de rencontre, temps pour “être là”, temps pour connaitre avec le cœur.

5 verbes caractérisent cette journée et définissent notre expérience : ECOUTER, PONDERER, GOUTER, REPETER et DISCERNER.

Nous avons écouté avec un cœur sensible aux clameurs de la réalité des jeunes, de nos communautés, de l’Eglise, des laïcs, du monde…

Nous avons pondéré, comme Marie, avec un regard accueillant et plein de foi, le rêve de Dieu…

Nous avons goûté… et savouré les moments de rencontre, de dialogue et de communion dans la pluralité des opinions.

Dans notre recherche, le fait de répéter nous a aidé; “ruminer” pour laisser jaillir quelque chose de nouveau qui prend forme et vie et ne nous permet pas d’oublier les racines et le chemin parcouru.

Cela nous conduit à discerner ensemble avec le désir permanent de reconnaître, d’interpréter et de choisir ce que signifie : “Etre RMI aujourd’hui dans l’Eglise et dans un monde en changement”.

Nous comptons sur vos prières…

Région Philippine

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

02 novembre 2018

AC1E6101-D933-49D4-A719-6E30E20DB6A1

Nous avons commencé notre journée comme tous les matins par la prière des Laudes, jour où l’Eglise célèbre la commémoration des fidèles défunts. Après une brève introduction qui nous a situées dans le climat liturgique du jour, nous sommes restées quelques minutes en silence pour faire mémoire de nos défunts, parents, sœurs, jeunes, amis, bienfaiteurs….

Ensuite dans la salle capitulaire, les sœurs de la Province Andine nous ont introduit le travail avec une belle prière. Faisant écho de ce que nous avions vécu le jour précédent, qu’elles l’ont qualifié de « jour de rencontre » : rencontre avec le Molavim, rencontre avec le P. Gonzalo, rencontre avec nos rêves… Le reste de la matinée a été consacré à la lecture de plusieurs actes ce qui nous a rappelé tout le vécu des trois derniers jours, et nous a permis de clarifier la façon dont nous allions poursuivre notre travail capitulaire.

L’après-midi, dans un climat de réflexion et de prière, nous avons écouté l’Esprit et nous nous sommes demandés : quelle vision ou quel rêve nous voulons pour la Congrégation des 6 prochaines années ?

B9A433CA-466E-4083-AA51-B87D2477D2AB

En confiant toujours sur vos prières, vos sœurs de la Région Portugal.

01 novembre 2018

“Nous sommes appelés à être saints, précisément en vivant avec amour et en offrant notre propre témoignage chrétien dans les occupations de la vie quotidienne”

Dans notre assemblée capitulaire, dès la prière du matin, nous nous sommes rappelées que le Seigneur nous appelle à vivre la sainteté, à voir comment Dieu contemple tant de bien caché dans le monde et dans l’Eglise.

Et à cheminer ensemble Molavim et RMI comme corps pour la mission.

Ensuite, le P. Ángel Miranda SBD, assesseur du mouvementMOLAVIM nous a orienté le travail par communauté pour faire des propositions opératives en vue de favoriser le partage de la foi et de la mission.

Nos frères et sœurs du Bureau Mondial ont partagé notre réflexion en s’intégrant chacun dans une de nos communautés.

La matinée s’est achevée avec l’Eucharistie célébrée par le Père Ángel. Nous le remercions ainsi que les membres du Bureau des Molavim pour ces journées de fraternité et de réflexion, pour leur partage sincère et simple sur notre travail comme RMI, pour le chemin que nous faisons ensemble avec ses ombres et ses lumières, et pour leurs suggestions. Pour l’Eucharistie et le déjeuner fraternel, nous avons accueilli d’autres membres du Molavim des communautés de Via Palestro, Genzano et Via Cassia.

L’après-midi nous avons eu le Père Gonzalo Fernández CMF, qui a continué à nous éclairer pour concrétiser nos réflexions en lignes d’avenir. Ce fut un partage très enrichissant et clarificateur. Il nous a encouragées à rêver de la Congrégation que nous voulons, et que l’Esprit semble nous inspirer.

Nous comptons toujours sur vos prières et nous vous remercions pour vos messages.

Vos sœurs de la Province Andine.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

31 Octobre 2018

D551C080-C577-426C-AC2B-F9A3CA098258Aujourd’hui, les sœurs capitulantes avec quelques sœurs de la communauté, le Bureau Mondial du Molavim et le P. Padre Ángel Miranda sdb, nous avons eu la joie de participer à l’audience générale avec le Pape François. A partir de la lecture de la lettre aux Ephésiens 5, 21-33, il a développé une catéchèse en nous rappelant que nous sommes “appelés à aimer et à être aimés, à passer du moi au nous”. A la fin de l’audience et de la bénédiction papale, nous avons eu l’opportunité de nous approcher de lui. Mère Daria et Antonia Devona, président du Bureau Mondial du Molavim, l’ont salué personnellement au nom de nous tous et nous avons pu faire une photo de groupe avec le Saint Père.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

Avec le cœur plein de gratitude pour cette expérience ecclésiale, nous avons continué l’après-midi à partager avec nos frères MOLAVIM, la seconde partie de leur contribution au XXIII Chapitre général.
Maisons de la Curie

30 Octobre 2018

Chères Sœurs, nous voici de nouveau en contact avec vous pour partager un peu plus de ce que nous vivons quotidiennement au Chapitre…

DSCN7438

Nous avons commencé par la prière préparée par la Région Cuba qui résumait les échos du jour précédent avec une chanson intitulée Déclaration de domicile, avec des images nous montrant différentes réalités de l’humanité et nous invitant à nous poser la question : de quel côté sommes-nous ? Nous avons fini la prière en partageant quelques échos que la chanson avait laissés dans notre cœur, en répétant spontanément certaines phrases, comme : « je suis du côté sacré de la vie »… « du côté simplement humain de la vie »… « du côté obscur de la vie »… etc.

L’après-midi nous avons débuté notre travail avec nos frères et sœurs du Bureau Mondial du Molavim :

Antonio Devona, Président  (Province Européenne)

Ana Lucia Abib de Barros, Vice-présidente (Province duBrésil)

Filomena Ribeiro, Secrétaire (Région Portugal)

Rafael Higelmo, Trésorier (Province Espagne)

Ils sont accompagnés par le P. Ángel Miranda SDB, assesseur du Mouvement.

Ils sont entrés dans la salle capitulaire, accompagnés de la relique de Vicenta María, pendant que nous chantions l’Hymne à la Sainte.

Ensuite, le Président du Bureau Mondial a exprimé ses sentiments en disant « je suis sûr que l’Esprit est présent dans cette salle »… En faisant référence au texte d’Ac 2,1-4 « L’Esprit descendit sur eux et ils purent s’exprimer en langues »… « Je rends grâce à Dieu pour cette expérience et cette opportunité que la Congrégation nous donne de participer… à un événement ecclésial et familial… »

Il nous a raconté que la synthèse du travail qu’ils vont nous partager est une réponse à la demande de la Mère Générale d’être pour nous un MIROIR, avec les voix de nos frères et sœurs MOLAVIM et des autres Laïcs.

Avant la présentation du document, le Père Angel a dit que l’objectif était: comment ils nous voient aujourd’hui.

Le schéma de ce travail est constitué de trois mots clés: NOUS VOYONS – NOUS CONSTATONS – CONTINUER A GRANDIR et le document comprend 4 points. Pour cette première session nous avons réfléchi sur les deux premiers:

1.    ETRE DES FEMMES CROYANTES-CONSACREES

2.    COMMUNAUTES DE RELATION ET DE RENCONTRE

​Après l’exposition de chaque point nous avons partagé nos échos en Assemblée capitulaire, en les remerciant pour le travail réalisé.

La journée a culminé avec l’Eucharistie qui nous a encouragés à cheminer ensemble RMI – MOLAVIM.

Comptant toujours sur la prière de toutes, Vos sœurs de la Province Hispano Sud-Américaine.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

29 octobre

Nous avons commencé la journée d’aujourd’hui par une très belle prière préparée par les sœurs de la Province du Brésil. Elles nous ont invitées à réfléchir sur les points essentiels du Document du Synode des Évêques sur les jeunes. Nous avons constaté avec joie que les pas que nous sommes en train de faire comme Chapitre sur la mission de la Congrégation sont en consonance avec les conclusions du Synode. Des paroles telles que: accueillir, sortir, accompagner sont un langage commun qui nous engage à être auprès des jeunes que Dieu nous confie.

4ADD6674-7F4E-4FFA-922C-193E0033D125

Le reste de la journée nous l’avons consacré à la réflexion personnelle puis en communautés sur les différents thèmes que nous sommes en train d’étudier. L’après-midi, après un temps de prière, nous avons procédé à l’élection de la Secrétaire générale et de l’économe générale. Les sœurs Angustias Ruiz Martín et Ana Ma. Martín Alcalde ont été réélues comme secrétaire et économe respectivement. Nous rendons grâce à Dieu pour leur disponibilité à assumer de nouveau ce service.1161E184-DE49-4EA3-9CA2-1FA1E383EEB7

Nous avons aussi salué ce soir les MOLAVIM du Bureau Mondial ainsi que le P. Ángel Miranda SDB, assesseur du Mouvement, qui sont arrivés pour participer au Chapitre général. 

Nous avons terminé la journée par la célébration de l’Eucharistie présidée par le P. Ángel suivie du dîner fraternel.

Nous comptons sur vos prières qui nous accompagneront jusqu’à la fin du Chapitre.

Avec affection, vos sœurs de Cuba.

80282490-0FF9-4049-B70E-5C98CBF4E2A6

28 octobre

Aujourd’hui, jour du Seigneur, en communion avec toute l’Eglise universelle qui veut aller à la rencontre des jeunes, nous avons participé avec joie à la clôture du Synode, une occasion spéciale de nous laisser éclairer, comme Religieuses de Marie Immaculée, pour une mission plus vivante et plus incarnée.

17CC00BC-9080-41C6-A112-E573C7BBC0DA

Nous  voudrions vous partager la lettre que les pères synodaux ont écrite à tous les jeunes du monde.

Voici la lettre des pères synodaux:

C’est vers vous, jeunes du monde, que nous, Pères synodaux, voulons nous tourner, pour vous adresser des paroles d’espérance, de confiance et de consolation. Ces jours-ci, nous nous sommes réunis pour écouter Jésus, «le Christ éternellement jeune», dont la voix révèle vos propres voix, vos cris d’exultation, vos plaintes… vos silences aussi!

Nous connaissons vos quêtes spirituelles, vos joies, vos espérances, vos douleurs, vos angoisses, vos inquiétudes. Nous désirons aussi vous adresser une parole: nous voulons contribuer au développement de votre joie, pour que vos attentes se transforment en idéaux. Nous sommes sûrs que vous êtes prêts à vous impliquer, avec votre joie de vivre, pour que vos rêves se réalisent concrètement dans votre vie quotidienne, et dans notre histoire humaine.

Que nos faiblesses ne vous découragent pas, que les fragilités et les péchés ne fassent pas obstacle à votre foi. L’Église est votre mère, elle ne vous abandonne pas, elle est prête à vous accompagner sur de nouveaux chemins, dans les hauteurs, là où le vent de l’Esprit souffle plus fort, chassant les noirs nuages de l’indifférence, de la superficialité et du découragement.

Lorsque le monde, que Dieu aime au point de lui avoir donné son Fils Jésus, est replié sur les biens matériels, sur le succès immédiat, sur le plaisir, lorsqu’il broie les plus faibles, aidez-le à se réveiller et à tourner son regard vers l’amour, la beauté, la vérité, la justice.

Pendant un mois nous avons cheminé ensemble, avec quelques-uns d’entre vous et beaucoup d’autres qui se sont unis à nous par la prière et l’affection. Nous désirons maintenant poursuivre ce chemin dans toutes les parties du monde, là où le Seigneur nous invite à être disciples missionnaires.

L’Église et le monde ont un besoin urgent de votre enthousiasme. Faites-vous compagnons de route des plus fragiles et des plus pauvres, de tous les blessés de la vie.

Vous êtes le présent, illuminez maintenant notre avenir.

Province Brésil

27 octobre

D55989C4-2DFE-4B7C-8200-184DA9C1AC65Nous avons commencé notre journée de travail par une prière qui nous a aidé à louer le Seigneur (Laudato si) et à imiter ses gestes de service et d’humilité, prière animée par nos sœurs de l’Afrique.

La journée de travail a été intense aussi bien au niveau personnel que dans les communautés de travail. Comme il est facile parfois de voir la manifestation de l’Esprit lorsqu’on se rend compte qu’on est sur la même ligne et qu’on a le désir d’avancer dans la même direction.

Nous sommes aussi très heureuses car nous avons appris aujourd’hui que mercredi prochain nous serons à l’audience et nous pourrons saluer le Pape François. En outre, demain nous participerons à la Messe de clôture du Synode. Sans aucun doute, tout ce qui a été discuté là-bas nous éclairera et nous confirmera dans notre travail.

Nous poursuivons notre marche en comptant sur vos prières.

Province d’Espagne

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

26 Octubre

F5C27943-D88C-466F-ACD9-4FCC9C86F1F3Nous avons commencé la journée par une prière animée par les sœurs de la Province Européenne qui nous ont invitées à SOIGNER la VIE, notre propre vie, la vie de nos sœurs et de nos jeunes, et elles nous ont projeté une vidéo qui nous a interpelées sur notre responsabilité et notre dépendance de la NATURE et l’urgence de soigner la CREATION.

Nous avons ensuite vécu un moment fort de partage de sentiments et d’échos en lien avec l’exposition des travaux des communautés capitulaires. La présence de l’Esprit Saint et son action en nous a été palpable, comme l’a souligné notre Mère Daria : mouvements de désolation et consolation, ombres et lumières, inquiétudes et espérances… et surtout un grand désir de chercher ensemble la Volonté de Dieu pour l’aujourd’hui de notre Congrégation, de consolider la communion et de grandir toujours davantage dans notre identité charismatique.

Le second moment fort de la journée, nous l’avons vécu l’après-midi avec les élections des deux dernières conseillères générales. Ont été élues:

Sr M. Dominique Ladureau
Sr M. Victoria Hernández

Nous rendons grâce pour leur disponibilité et nous prions Dieu qu’Il les bénisse et leur accorde la sagesse et la force pour leur nouvelle mission. Après les embrassades aux nouvelles conseillères, nous avons exprimé notre reconnaissance aux sœurs Ma Luisa García et Ma Eugenia Goni avec beaucoup de gratitude pour leur service de gouvernement au cours de ces années. Que le Seigneur récompense leurs efforts et le don inconditionnel qu’elles ont fait d’elles-mêmes.

Le sommet de notre action de grâce a été la célébration de l’Eucharistie à 19h.

​​Vos sœurs de la Vice-province Afrique

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

25 octobre 2018

Avec les Laudes et la prière du matin nous avons rendu grâce au Seigneur pour la vie et la vocation de notre Mère Daria Fernández, Supérieure Générale, en ce jour de sa fête patronale… et pendant le petit déjeuner nous l’avons saluée avec des chants dans les différentes langues…. 

La session capitulaire de ce jour a commencé par une prière préparée par les sœurs de la Province Indienne qui nous ont invitées à recevoir la Bénédiction et la Lumière du Seigneur et ainsi la transmettre en offrant la bénédiction à tous ceux que nous portons dans notre cœur…. Nous avons poursuivi la matinée avec le travail en groupe…  

Au cours du déjeuner nos sœurs de Via Palestro nous ont accompagnées et offert à la Mère Daria un chant à la Vierge… La communauté capitulaire a fait cadeau d’une Custode, la figure du Christ Ressuscité qui soutient l’Hostie et symbolise la communion avec le Christ et aujourd’hui pour nous c’est Mère Daria qui nous aide à maintenir l’unité du Corps congrégationnel…

Nous avons poursuivi notre travail  toute l’après-midi et conclu avec l’Eucharistie et le dîner fraternel. Pendant la récréation du soir, les sœurs ont animé des chants et des danses d’Amérique, d’Asie et d’Afrique nous laissant à toutes le bon goût de la joie fraternelle. 

Merci pour vos prières, nous vous sentons proches et nous avons besoin de vous…

 

Province Européenne…

24 octobre 2018

C7F06B36-A302-4DDF-B8C7-D284D5F91A08A 9h30 ce matin, nous avons reçu le père Pascual Chávez sdb, ex-général des Salésiens pour nous éclairer sur le thème “Défis et Opportunités des Jeunes à une Congrégation qui a un Charisme de Prévention.” En faisant référence au Synode des Évêques, il nous a dit que le fil conducteur du Synode était marqué par les verbes: sortir, écouter, annoncer, accompagner, discerner et vivre. Entre autres choses, il nous a parlé des valeurs des jeunes d’aujourd’hui, de leur profil prépondérant, des facteurs structurels qui conditionnent leur vie et leur avenir, des traits de leur culture et de leurs besoins éducatifs. Il nous a dit que la réponse de la Congrégation des Religieuses de Marie Immaculée, face à ces défis, ne peut être autre que le système préventif qui, plus qu’une méthode, est avant tout une “spiritualité”. La charité pastorale des RMI se définit comme un amour qui sait créer une relation éducative par les attitudes suivantes: 

       a. la prédilection pour les jeunes,  

       b. la confiance en eux et

       c. l’amour qui se manifeste par l’affection.

Après une brève pause, nous avons eu un temps pour les questions. Tout cela nous éclaire sur le monde des jeunes d’aujourd’hui et sur notre réponse en tant que RMI.  En fin de matinée nous avons célébré l’Eucharistie.

Après le repas, nous avons gardé le silence pour préparer notre esprit et notre cœur pour les élections des deux premières conseillères générales et intérioriser les points importants de la causerie du père Pascual Chávez sdb.

A 17h30 moment pour les élections, toutes les sœurs capitulantes sont arrivées en silence dans la Salle capitulaire. Nous avons invoqué l’Esprit Saint par un chant et procédé à l’élection. Ont été élues les sœurs: 

                    Amelia Herrero et Berenice Camacho. 

Toutes les sœurs les ont accueillies avec gratitude en les embrassant fraternellement.

Après 15 minutes de pause, sœur Sandra Lucarelli nous a offert une causerie sur la “Vision Bioéthique du Projet Pastoral de Vicenta María”. Elle nous a permis de savourer les richesses de la Vie que renferme notre Charisme. 

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

23 octobre 2018

Au cours de cette journée de travail capitulaire, nous avons reçu, pendant la prière du matin animée par la Région Philippine, le souffle de Dieu qui nous a dit: “Ne crains pas”… faisant allusion aux paroles que Mère Daria Fernandez, Supérieure Générale, nous avait adressées la veille comme premier message après son élection. Ce fut très émouvant de réécouter certaines phrases en nous passant une lampe allumée. Voici quelques unes de ces phrases:

+ “Dieu appelle chacune de nous par son nom comme l’Ange appela Marie, Jésus Marie Madeleine devant le tombeau vide… cela signifie qu’il reconnait notre identité… nous lui appartenons… Tu es à moi (Is. 43,1)

+ C’est pourquoi, mes Sœurs, pourquoi avoir peur?  “Si Dieu est avec nous, qui sera contre nous?… (Paul) C’est pour cela que Marie a pu affronter sa mission…

+ A plusieurs occasions le Pape François dit que, pour le chrétien, la peur ne peut avoir le dernier mot, “au contraire elle nous donne l’occasion de faire un acte de foi en Dieu et aussi dans la vie”

+ Dans l’Écriture Sainte nous trouvons 365 fois l’expression “ne crains pas”, comme si elle voulait nous dire que Dieu nous veut libre de la peur tous les jours de l’année…

Ce souffle était nécessaire car nous avons commencé les travaux de projection de l’avenir de la congrégation. Ne nous laissez pas seules. Continuez à prier et à implorer l’Esprit Saint pour qu’il nous aide.

L’après-midi, au cours de l’Eucharistie, nous avons eu de nouveau l’invitation à nous laisser conduire par la brise légère par laquelle Dieu parle, écouter avec attention ces rumeurs et “les besoins de l’époque” pour y apporter des réponses.

Chacune d’entre vous est présente au Chapitre. Nous le savons. Nous mettons notre confiance en votre prière d’intercession.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

.

22 octobre

Avec un Acrostiche, nos sœurs des Philippines nous communiquent leur expérience de la journée.

Allégresse! Réjouissez-vous! Les expériences de joie vécues ces jours-ci et la canonisation de 7 saints ont comblé notre cœur et ont renouvelé notre sens ecclésial et d’appartenance à la Congrégation.

Moment significatif vécu aujourd’hui en écho aux paroles pleines d’émotion que la Mère Générale a prononcées ce matin: “…avec cette confiance, unie à vous toutes et à toute la famille de Vicenta María: sœurs, jeunes, MOLAVIM, laïcs, etc. je voudrais commencer cette nouvelle opportunité que le Seigneur, dans sa miséricorde infinie, a voulu m’offrir et qu’Il met entre nos mains.

Écouter attentivement Dieu qui nous appelle par notre propre nom comme l’Ange appela Marie par son nom….

Ne crains pas: l’icône de Jésus sur la Croix nous dit que nous ne devons pas avoir peur. Nous sommes capables de voler si nous abandonnons nos craintes…. et si nous cheminons au vent de l’Esprit.

El pase de diapositivas requiere JavaScript.

21 octobre 2018,

Communauté capitulaire en PROMENADE….

“Ce que nous avons entendu, ce que nos yeux ont vu, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché… nous vous l’annonçons, pour que vous aussi, vous soyez en communion avec nous…”(cf. 1Jn, 1)

Voici notre désir, bien que nous sentions la pauvreté de nos paroles pour vous transmettre et vous exprimer la beauté de tout ce que nous avons vécu en ce jour.

Nous avons entendu, nous avons vu, nous avons contemplé et touché depuis le matin, à différents moments:

·      L’invitation à célébrer la Journée mondiale des Missions et à sortir de notre “petit monde”… en cette journée où Jésus nous rappelle que celui qui veut être grand doit être le serviteur de tous.

·      L’invitation, avec M. Daría, à renouveler notre désir de servir pour rendre possible l’appel du pape au début du synode des Évêques: “Renouvelons l’histoire”.

·      La beauté du Palais Apostolique de Castel Gandolfo, reflétée dans l’art de l’architecture, de la peinture, de la sculpture… qui nous a introduites dans l’histoire de l’Église, à travers l’écoute de fragments de la vie des Papes. 

·      La beauté du paysage, la grandeur des arbres, l’harmonie des couleurs, l’odeur des plantes aromatiques et des fleurs des jardins Barberini, qui entoure le Palais Apostolique.

La rencontre fraternelle, vécue dans la joie et l’union, la proximité et la simplicité, montrant que le désir de Vicenta María de vivre la communion entre nous, est possible.

Avec le cœur débordant de gratitude pour tout le bien reçu, nous disons au Seigneur: MERCI.

 

Région Portugal